Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

EDITORIAL - UNE LECTURE SPIRITUELLE CONTEXTUALISEE

Quelle est aujourd’hui la pertinence du témoignage de Madeleine dans un monde où l’idéologie marxiste a fait place au fétichisme de la croissance et du consumérisme ?
Une réflexion pénétrante nous a été livrée le 28 mai par Mgr Jean-Marc Eychenne

Alors que le livre La miséricorde selon Madeleine Delbrêl de Gilles François et Bernard Pitaud réussit sa percée en France (1 millier d’ex. vendus en 6 mois), mais aussi en Espagne (voir article ci-contre), en Italie (session à Bologne début juillet) et en Slovénie, une réflexion pénétrante nous a été livrée le 28 mai par Mgr Jean-Marc Eychenne.

Dans une lecture contextualisée mettant la pensée de Madeleine en résonance avec celle d’autres auteurs – comme St François, Aldous Huxley, Charles Péguy, Etty Hillesum et bien sûr le pape François -, l’évêque de Pamiers estime que Madeleine nous rejoint fortement par son sens aigu de la fragilité de l’homme (« néant de créature et néant de péché ») et nous ouvre à un chemin de disponibilité à la grâce selon son intuition qu’il faut être des « agis » plutôt que des « actifs », dont il a fait sa devise épiscopale. Il faut suivre Madeleine, pense-t-il, quand, à l’instar du pape, elle nous emmène vers des périphéries existentielles de notre monde avec le charisme d’une miséricorde incarnée et révolutionnaire, autant que missionnaire.

 

Anne-Marie Viry, Vice-présidente