Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Lire Madeleine Delbrêl Lire Madeleine Delbrêl
 
 
Document Actions

RENCONTRE AVEC PIE XII – CASTELGANDOLFO, 4 AOUT 1953

Madeleine est revenue souvent sur l’importance, pour sa vie apostolique et sa compréhension du but de la mission, de sa rencontre en été 1953 avec Pie XII. Il est touchant de trouver, dans le tome XIV les paroles mêmes qu’elle a dites au Pape (elle les avait soigneusement consignées) et la réponse brève mais combien forte pour elle de Pie XII. Elle comprit que le but premier de la mission était un apostolat au service de la gloire de Dieu.

   Très Saint Père, nous sommes une petite famille, [nous existons exactement depuis vingt ans. Nous sommes seulement laïques, mais] nous avons choisi définitivement, pour pouvoir aimer tout à fait le Christ : la pauvreté, la chasteté, l’obéissance et la soumission à l’Evangile. Nous voulons apprendre chaque jour davantage de Notre Seigneur à traiter chacun de ceux que nous rencontrons comme un vrai frère en partageant avec lui ce qu’il n’a pas : notre pain, notre maison, notre cœur, notre foi, sans aucune distinction : de milieu social, de nationalité, de race, d’athéisme ou de péché.
   Plus nous allons, plus nous comprenons que pour vivre cette vie, nous devons nous enfoncer dans l’Eglise. Nous sommes, à cause de cela, en relations pratiques et vitales avec nos Evêques : ils sont pour nous Jésus Christ. Mais, vous Très Saint Père, vous êtes Jésus Christ encore davantage et si vous vouliez bien bénir notre vie, cela nous donnerait la force d’aimer jusqu’au bout et de votre part chacun de ceux que nous devons aimer.

 
Réponse de Pie XII :


Oui, oui, je vous bénis, je vous bénis toutes, je bénis tout.
Apostolat… Apostolat… Apostolat