Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

EDITION NOUVELLE CITE - LES OEUVRES COMPLETES

Réédition des tomes 3 et 4 des Oeuvres Complètes


Tome 3

 

Tome 4

 

 

 

Ces textes ont été précédemment publiés dans l'ouvrage Le moine et le nagneau de Madeleine Delbrêl (Editions Nouvelle Cité)
 


Madeleine Delbrêl - Notre vie - 15° tome des Oeuvres Complètes

 

 

 

      Ce nouveau volume des Oeuvres Complètes couvre une période très courte: de juin 1957 à juin 1958. D'une circonstance précise se dégage quelque chose d'universel. Au coeur de la crise qui secoue le groupe, des moyens sont pris pour discerner comment avancer. La possibilité d'un rattachement de La Charité à l'institut séculier Caritas Christi est sérieusement envisagée. Deux textes majeurs balisent l'ouvrage. D'une part des "Notes relatives à notre vie" : sous ce modeste titre se cache une photographie de ce qu'elles cherchent à vivre. Pour cela, Madeleine a fait préalablement circuler son texte parmi toutes les équipières; le résultat est une magnifique présentation du charisme commun, riche en vie spirituelle. D'autre part, la "Charte", promulguée à la Pentecôte 1958, qui offre un point d'aboutissement et un nouveau départ. L'ensemble de Notre vie est un chef d'oeuvre de discernement, riche en éléments d'orientation pour ceux qui veulent appartenir entièrement à Jésus-Christ et conformer à l'Evangile la vie séculière où ils restent.

 

332 pages, octobre 2017
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 


Madeleine Delbrêl - J'aurais voulu... - 14° tome des Oeuvres Complètes

 

tommexiv

Le tome XIV des OEuvres complètes "J’aurais voulu…" est le 2e volume des écrits de Madeleine pour ses équipières.

Comme le volume 1 " La vocation de la charité " il contient des trésors d’inspiration pour une vie de foi apostolique en plein monde.

Ce second volume des écrits aux Equipes réunit des textes de la période 1950-1956. Avec une quinzaine de femmes, Madeleine Delbrêl poursuit un unique but : « Réaliser dès cette terre l’amour pour lequel Dieu nous a créés et que le Christ nous a révélé dans son Evangile. » Très engagées, sans tomber dans l’activisme ou l’agitation, ces femmes vivent avec Madeleine un discernement au fil des jours, celui d’une fraternité évangélique au coude à coude avec les gens de leur ville.
Mais Madeleine Delbrêl traverse une période difficile, semée de doutes et d’incertitudes sur l’avenir des Equipes. Des tensions internes l’interpellent sur la notion d’obéissance, elle qui ne veut mettre que la charité comme règle des petites communautés naissantes. Elle prend l’humilité comme base au discernement, en des pages magnifiques.
C’est dans cette période qu’elle rencontrera le pape Pie XII en 1953, ce dont elle fait un récit profond et émouvant. Après des tentatives de rapprochement avec des instituts séculiers qui finalement échoueront, elle procède elle-même, avec difficulté, à l’élaboration d’ébauches de statuts. Les textes spirituels qui les fondent sont d’une profonde beauté : « respect de la vie de chacune », « esprit de pénitence »…et son esprit missionnaire est partout présent : « Attendre longtemps, apprendre beaucoup, aimer jusqu’au bout ».

326 pages, octobre 2016
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 


Madeleine Delbrêl - La vocation de la Charité - 13° tome des Oeuvres Complètes

 

 tome xiii

 

"Etre non pas actifs mais agis par Dieu". Cette expression fondatrice de Madeleine Delbrêl, déjà rencontrée dans La sainteté des gens ordinaires, tome VII des oeuvres complètes, est dans la droite ligne de saint Paul quand il dit: "Je vis, mais ce n'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi." "La Charité" est le nom que Madeleine donna à sa petite communauté de vie. La vocation de La Charité, tome XIII des oeuvres coplètes, explore le sens pratique que Madeleine donna ainsi à la vie chrétienne. Il rassemble ses premiers écrits à ses équipières, de 1933 à 1950: "le journal des débuts de La Charité" qui retrace au jour le jour des premiers pas à Ivry-sur-Seine, avec une grande fraîcheur; puis ses premiers enseignements et leurs mûrissements durant la guerre ; les trois conférences qu'elle leur donna lors du "douzième an", en octobre 1945; enfin le directoire de 1933 et ses premières mutations.

Ce tome XIII est le premier d'une série de quatre volumes qui permettront la publication intégrale des écrits, en majorité inédits, de Madeleine Delbrêl à ses équipières. Des pages riches d'enseignement pour qui est "décidé à vivre intégralement l'Evangile au milieu du monde".

 

334 pages, octobre 2015
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €



En dialogue avec LES COMMUNISTES - 12° tome des Oeuvres Complètes

 

 tome xii en dialogue avec communistes


En dialogue avec les communistes rassemble des conférences et articles qui, pour une bonne part, font suite à la publication de Ville marxiste terre de mission.
Le souffle de la recherche apostolique de Madeleine Delbrêl habite entièrement ces pages. Elle est stimulée par les gens qu’elle rencontre et pour qui elle prépare ses interventions. Son bref dialogue avec Pie XII à Castel Gandolfo le 4 aout 1953 fut décisif. Elle va sans cesse plus loin et avec plus de clarté. Loin d’être une compilation ou une mise bout-à-bout de textes éparpillés, En dialogue avec les communistes offre à lire comment Madeleine approfondit sa situation apostolique. Quelque chose d’universel jaillit là où Dieu l’a envoyée. Ses années à Ivry, elle ne les a pas seulement vécues, elle les a écrites, elle les a « imagées », comme put le faire l’artiste qu’elle n’a jamais cessé d’être. Dieu fait du chrétien une œuvre d’amour : « La foi sert à ce que Dieu aime le monde à travers nous comme à travers son Fils. »

254 pages, octobre 2014
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 

 


VILLE MARXISTE terre de mission - 11° tome des Oeuvres Complètes

 

tome xi ville marxiste


Ceci est singulier dans les Œuvres Complètes. Publié par Madeleine Delbrêl en 1957, Ville marxiste terre de mission est « le » livre de sa vie. Elle précise non sans humour qu’elle l’a « rédigé à Ivry de 1933 à 1957 ». Après son recueil de poèmes, La route, en 1927, puis sa Veillée d’armes, en 1942, adressée aux travailleuses sociales, il se situe à un tout autre niveau de maturité. On s’aperçoit que, si sa vie chrétienne contredit le marxisme, Madeleine reconnaît aussi la « provocation du marxisme à une vocation pour Dieu ».
Madeleine transmet son élan missionnaire grâce à la finesse et à la justesse de ses analyses. Dans une très belle évocation du buisson ardent, elle donne elle-même une interprétation mystique à son expérience d’Ivry : « Pour rendre Dieu, le faire présent, en faire la compagnie des hommes nous n’avons pas besoin de valoir cher, une brassée d’épines suffit. […] Le chrétien qui vivra ainsi dans la ville touchera par tout son être la force de l’amour évangélique. La réalité de cet amour éclatera, hors de lui comme une évangélisation, en lui comme une illumination. »

247 pages, septembre 2014
Madeleine Delbrêl, Prix : 18 €


La question des prêtres-ouvriers - 10° tome des Oeuvres Complètes
La leçon d’Ivry

 

tome x.jpg

 

Madeleine fut au cœur de l’actualité des prêtres-ouvriers. Elle connaissait beaucoup d’entre eux et savait aussi les préoccupations romaines et celles des évêques de France à leur sujet. C’est de cette grave question que traite la première partie de ce livre qui s’ouvre sur le lumineux récit de sa journée de prière à Rome, le 6 mai 1952. Ce sujet gagne à être revisité aujourd’hui avec un recul de plus de 50 ans et dans le contexte contemporain de la nouvelle évangélisation. Madeleine Delbrêl nous montre ici combien la vie chrétienne, par nature, est un état violent, un parcours sur une ligne de crête entre deux versants abrupts : « L’un prend racine dans la promesse de Dieu ; l’autre descend jusqu’au refus de Dieu. »
La suite du livre coule de source, avec les portraits de trois belles figures missionnaires : les pères Jacques Loew et Jacques Lorenzo, et l’américaine Dorothy Dohen. Puis viennent ses réflexions novatrices sur la paroisse missionnaires et sur l’enseignement de la foi. Enfin, la publication intégrale de sa dernière conférence, à quatre semaines de sa mort, nous plonge dans l’ultime message qu’elle transmet à des étudiants.

248 pages, octobre 2012
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €


La femme, le prêtre et Dieu - 9° tome des Oeuvres Complètes

Au cœur du mystère intime de l’Eglise

 

 tome ix.jpg


La femme, le prêtre et Dieu : en reprenant ce titre d’un article que Madeleine Delbrêl avait elle-même publié en 1950, nous introduisons le lecteur dans une part inattendue de son œuvre. Elle parlait, durant la seconde guerre mondiale, dans Veillée d’armes, d’ « offensive féminine et non féministe ». Elle décrit maintenant la vocation des femmes en développant une pensée de l’altérité et de l’enfantement.
Ce tome IX est tout entier consacré au mystère de l’Eglise, qui se précise en elle à la suite de ses voyages à Rome : « Le fond du mystère de l’Eglise, c’est le mystère de l’amour du Christ pour nous. », écrit-elle en 1952. Elle sonde ce mystère par approches successives, à travers des questions concrètes : vocation des femmes, sens de la solitude des prêtres, œcuménisme, engagement dans les luttes de son temps…
Elle écrit l’Eglise au fil du temps. Elle l’écrit au féminin. L’éternité affleure sans cesse dans sa vie et son œuvre, qu’elle contemple le don de la foi, « trésor extraordinaire et extraordinairement gratuit » ou qu’elle médite sur la bonté, «corps sensible de la charité».

281 pages, septembre 2011
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €


Athéismes et évangélisation - 8° tome des Oeuvres Complètes

 

tome_viii.jpg

 

Rassemblant de façon ordonnée des articles publiés par Madeleine, des conférences et des notes des années 1953-1963, le tome VIII publié en 2010 chez Nouvelle Cité est conçu comme un livre autonome dans la suite des Œuvres complètes. C’est le 2ème volume des écrits missionnaires après La Sainteté des gens ordinaires (tome VII). Deux autres volumes suivront, avant la reprise de Ville marxiste.
Le tome VIII aborde tour à tour les milieux à évangéliser (misères économique et spirituelle, athéismes contemporains) et l’évangélisation elle-même. On trouvera dans ses pages, en particulier dans celles écrites juste avant ou pendant le Concile, un témoignage très fort et encore actuel de Madeleine sur la vie de foi et le comportement chrétien en milieu athée.


288 pages, octobre 2010
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 

M. Delbrêl, La sainteté des gens ordinaires, Nous autres gens des rues, Missionnaires sans bateaux - 7° tome des Oeuvres Complètes

 

lasaintet-desgenso-1sept09[1].jpg

 

Ce tome VII des Oeuvres complètes est une porte d'entrée dans l'oeuvre de Madeleine Delbrêl. Le lecteur la suivra dans sa démarche de chrétienne convertie en plein monde, elle qui dit :
" Le converti est un homme qui découvre la merveilleuse chance que Dieu soit".

Ce livre rassemble les textes missionnaires écrits entre 1938 et 1950. Une part de son contenu est déjà connue, mais éparpillée. D'autres textes furent partiellement publiés. Enfin une troisième part de ce tome VII est totalement inconnue en particulier un texte maintenant bien d'actualité: Liturgie et vie laïque.


210 pages, octobre 2009
Madeleine Delbrêl, Prix : 18 €

 


Le service social entre personne et société - 6° tome des Œuvres Complètes

 

tome vi.jpg


Ce 2° volume des écrits professionnels nous fait découvrir d’autres textes tels que des rapports, conférences et exposés aux élèves assistantes sociales. Il nous permet de découvrir l’évolution de Madeleine Delbrêl en tant qu’assistante sociale.
Denis Pelletier fait le point, dans une 1° préface, sur la doctrine sociale de l’Eglise en 1940. Dans une 2° préface, Christine Garcette nous apporte un éclairage sur le service social au temps de Madeleine Delbrêl. En postface, Bernard Pitaud resitue ces écrits professionnels dans l’ensemble de l’oeuvre de Madeleine Delbrêl


510 pages, octobre 2007
Madeleine Delbrêl, Prix : 23 €

 


Profession assistante sociale - 5° tome des Œuvres Complètes

 

tome v.jpg


Ce 1er volume des Ecrits professionnels, introduit par l'historien Claude Langlois, présente quatre textes publiés entre 1937 et 1942 mais oubliés qui donnent sa vision d'une société humaine et plus juste.


410 pages, avril 2007.
Madeleine Delbrêl, Prix : 21 €

 


Alcide et ses métamorphoses - 4° tome des Œuvres Complètes

 

 

 

Dix pièces où l'humour et la spiritualité font bon ménage dans une suite logique du tome III Humour dans l'amour. En première partie le célèbre Alcide, recueil de maximes spirituelles publié pour la première fois intégralement, petit traité de vie chrétienne au quotidien.

249 pages avec dessins en fac-similés, octobre 2006.
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 


Humour dans l'amour. Méditations et fantaisies - 3° tome des Œuvres Complètes

 

 

 

Ce tome rassemble toutes les méditations poétiques écrites dans l'après guerre et qui étaient jusqu'alors éparses dans les recueils "Nous autres, gens des rues", "Joie de croire", "Communautés selon l'Evangile" ou bien inédites. Il constitue une magnifique porte d'entrée dans la spiritualité de Madeleine Delbrêl.

260 pages, mai 2005.
Madeleine Delbrêl, Prix : 19 €

 


S'unir au Christ en plein monde - 2° tome des Œuvres Complètes
Correspondance Volume 2

 

unir-au-christ.jpg

 

Les lettres des années 1942 à 1952, presque entièrement inédites

352 pages, cahier-photo 16 pages, octobre 2004.
Madeleine Delbrêl, Prix : 20 €

 


Eblouie par Dieu - 1er tome des Œuvres Complètes
Correspondance Volume 1

 

eblouie-par-dieu.jpg 


Les lettres de l'âge de 6 à 37 ans, presque entièrement inédites


352 pages, cahier-photos 16 pages, avril 2004.
Madeleine Delbrêl, Prix : 20 €