Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Merci Anne-Marie pour ton sourire…

21 novembre 2014

L’Église St Pierre-St Paul d’Ivry était pleine, le 27 août dernier, pour le dernier adieu à Anne-Marie Villemant, membre des Équipes Madeleine Delbrêl, qui nous a quittés le 22 août dans la paix à la maison Jeanne Garnier. « Ton sourire Anne-Marie, lui a dit le Père Gilles François dans son homélie, venait de loin et il allait loin. Il était profond et simple comme ta présence au 11 rue Raspail. »

Un témoignage de la famille, lu par sa sœur Claire, a retracé son beau parcours : son courage face à de graves difficultés de santé, son désir très fort d’aider les autres qui lui avait fait choisir le métier d’infirmière et s’engager dans les « Équipes » de Madeleine Delbrêl. Un engagement « avec un seul but, non pas d’action mais de vie : être à l’image de Jésus-Christ en vivant de son Évangile ». Pendant les 30 dernières années, a dit Claire Villemant à sa sœur Anne-Marie : « Tu as entièrement donné ta vie à Dieu et aux hommes en restant, comme disait Madeleine, une personne pareille aux autres, partageant tout avec tes compagnes des équipes et avec les plus humbles et les plus pauvres de ton quartier, dans le 13ème à Paris, puis à Ivry et à Amiens. »
D’autres témoignages dont un de Cécile, l’archiviste de l’association, qui a beaucoup côtoyé Anne-Marie rue Raspail, ont mis en évidence l’humilité, la discrétion et la disponibilité d’Anne-Marie, son amour des partages d’Évangile. Les 3 autres équipières : Suzanne, Francette et Janette, n’ont pu accompagner Anne-Marie à l’église et au cimetière communal où elle repose dans la tombe la plus proche de celle de Madeleine. Tous ont prié pour elles et s’unissent à l’émotion de Thérèse, maman d’Anne-Marie, et de toute la famille.

 
 
Témoignages :


- « Dans sa simplicité et sa grande foi, Anne-Marie incarnait vraiment la « sainteté des gens ordinaires ». (Véronick M.)
- « J’avais été très touché lors d’une rencontre de ce qu’elle disait du « Nouveau Jour » ; avec sa simplicité habituelle, elle disait que cette méditation de Madeleine était sa prière quotidienne et qu’après on vivait sa journée autrement. » (Dominique F.)
- « Je garderai le souvenir d’une femme très humble, très disponible, très discrète. » (Bruno D.)
- « Je me souviens très bien qu’Anne-Marie prenait soin de Suzanne dans cette maison si chargée d’histoire et l’accompagnait avec beaucoup de prévenance dans les rues d’Ivry. » (Dominique B.)
- « Elle s’était occupée avec délicatesse d’une amie handicapée très fragile dans le 13ème. »

 

A la paroisse Ste Thérèse d’Amiens


Le 17 septembre, 50 personnes ont participé à une messe d’action de grâces pour Anne-Marie Villemant et pour la santé des autres équipières, en particulier Janette Bernat. Un prêtre, le Père Hubert, puis le curé ont témoigné de la présence attentive et agissante des « Delbrêl » auprès des pauvres du quartier et on s’est ému de prendre conscience que cette présence s’arrêtait et que le relais devrait être pris par les laïcs de la paroisse ; certains de ceux-ci ont témoigné de ce qu’ils avaient reçu de l’équipe.
 

<< Go back to list